Édito
Article mis en ligne le 15 janvier 2021
dernière modification le 23 janvier 2021

par Le Comité de la Régionale

Ce numéro 187 des Chantiers de Pédagogie Mathématique arrive pour la nouvelle année 2021. C’est alors pour nous l’occasion de souhaiter à l’ensemble de la communauté mathématique une année bien remplie, et ce malgré des conditions qui n’y sont pas toujours favorables. L’année qui vient de s’achever a notamment vu nos pratiques professionnelles profondément bouleversées durant le confinement.

Nous savons les sollicitations, qu’elles soient institutionnelles ou non, nombreuses et notre association s’efforce d’accompagner les collègues devant l’évolution de notre métier. Les tâches et les préoccupations s’accumulent parfois et chacun cherche à gérer au mieux cette charge de travail en fonction de sa situation personnelle. Donnons quelques questionnements en cours des membres du comité de la Régionale : comment traiter efficacement les résultats de nos élèves aux évaluations nationales ? Quelle différenciation mettre en place face au retard et aux difficultés de certains élèves depuis la rentrée ? Comment se dégager du temps pour assister aux séminaires en ligne proposés par les corps d’inspection de certaines académies franciliennes ? Ou à des conférences extérieures comme la journée Maths Monde ? Comment gérer les nouvelles mesures sanitaires et la mise en place d’un enseignement par demi-groupes dans certains lycées ? Comment préparer au mieux nos élèves aux épreuves de spécialité du bac 2021 ?

Afin de ne pas rompre ce lien avec vous, la Régionale Île-de-France a souhaité maintenir sa « Journée de la Régionale » en proposant une animation en distanciel. Vous trouverez un compte-rendu dans ce numéro. Nous y donnons aussi la parole à notre collègue, Éric Mercier, qui raconte son expérience et la mise en place d’outils spécifiques avec ses classes pour l’enseignement à distance.

Les initiatives pour faire vivre les mathématiques sont foisonnantes comme en témoigne la naissance du « Labomath » de Briis-sous-Forges, et c’est d’ailleurs l’une des priorités de notre association. Riche de l’expérience des Journées de Bourges en ligne, l’APMEP propose depuis novembre les mercredis de l’APMEP , moment d’échanges et de formation pour tous les collègues.

Les musées sont aujourd’hui tous fermés mais le cas du Palais de la Découverte est à part. Sa fermeture n’est, en effet, pas la conséquence directe de l’épidémie mais celle de la rénovation du Grand Palais dans son ensemble. Si la gestion du musée est passée du ministère de l’Éducation Nationale au ministère de la Culture, nous espérons que cette nouvelle égide ne conduira pas à une opposition entre culture et sciences qui réduirait la place des mathématiques et sa médiation dans la nouvelle version du Palais. Peut-être avez-vous raté la vente aux enchères des décimales de $\pi$ provenant de la mythique salle au même nom... Pour préparer au mieux sa réouverture, les médiateurs scientifiques du Palais nous proposent ici de réfléchir ensemble aux futurs espaces et contenus.

Enfin, pour s’aérer l’esprit, un retour d’expériences sur les « nombres croisés » en Terminale et la traditionnelle rubrique problème de notre publication proposant des résolutions des deux derniers avis de recherche et, bien sûr, un nouveau problème.

Bonne lecture à tous et bonne année 2021, produit de deux premiers consécutifs ! Il faudra ensuite attendre 3599 pour un produit de deux nombres premiers jumeaux ou bien se consoler avec 2040 somme de deux premiers jumeaux…

 

article suivant



retour au sommaire

Les chantiers de pédagogie mathématique n°187 janvier 2021
La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS