Bandeau
APMEP Île-de-France
de la maternelle à l’université

Site de la Régionale Apmep Île-de-France

logo article ou rubrique
Retour d’expérience : Concours Maths en Jeux au Lycée Plaine de Neauphle, Trappes
Article mis en ligne le 30 juin 2019
dernière modification le 29 juin 2019

par Luca Agostino, Marianne Steib

Lycée Plaine de Neauphle, Trappes

Nom du jeu : Trap’pèse et notice du jeu

 

 

Participation et objectifs

La participation de notre établissement au concours Maths en Jeux est née dans le cadre d’un projet interdisciplinaire et inter-degrés (Lycée-Université) visant à faire évoluer le dispositif d’Accompagnement Personnalisé (AP) en classe de Terminale S.

Les élèves des deux classes Terminales ont travaillé toute l’année avec leurs homologues en première année de Licence de l’Institut Charpak de l’Université d’Orsay.

Les objectifs pédagogiques du projet ont été :

  • La préparation au Baccalauréat et la conception d’un jeu pour l’aide aux révisions
     
  • Un travail collaboratif avec des étudiants de Licence pour la découverte du monde du Supérieur en vue de la Formulation de vœux Parcoursup
     
  • Un travail interdisciplinaire Mathématiques, Physique-Chimie et SVT pour aider les élèves à tisser des liens clairs entre disciplines scientifiques
     
  • La familiarisation avec des outils de travail collaboratif comme la plateforme en ligne Google Drive

 

Conception et création

Concernant la conception et la création du jeu, le travail s’est déroulé en trois phases :

  1. Création, par groupes thématiques, de questions à choix multiples sur des thèmes précis (fonctions, suites etc…).
     
    Pour ce, les élèves ont utilisé leur compte Google en travaillant en réseau au sein et à l’extérieur de la classe. Les étudiants de Charpak ayant accès au même document collaboratif, ils ont apporté des conseils et des idées en commentaire, mais aussi via des séances de visioconférence à l’aide de la plateforme Skype.
     
  2. Création des supports (cartes) et test des questions lors de la visite de l’Institut Charpak le 21 janvier 2019.
     
    Les étudiants et les élèves ont testé les questions du jeu en proposant plusieurs scénarios de jeu qui ont donné lieu aux différentes variantes dans les règles du jeu.
     

     
  3. Utilisation du jeu en classe et lors d’un voyage scolaire, correction des erreurs, mise au point des cartes, concours pour choisir le nom du jeu et envoi au bureau du concours.

 

Implication

De façon générale les élèves se sont bien impliqués dans la démarche de création des questions : le travail de type collaboratif a fonctionné et a permis de réaliser des séances d’AP réussies et riches de contenu mathématique.

Ces séances de conception du jeu ont apporté une vraie plus-value à la préparation du Baccalauréat en rendant les élèves acteurs de leurs révisions.

En revanche, nous avons constaté une certaine difficulté dans la réalisation ludique du jeu : les élèves étant partant pour des règles de jeu très classiques du type jeu de plateau et cela n’a pas permis d’aller jusqu’au bout de la démarche d’inventer un jeu qui soit vraiment innovateur malgré un support très classique. Le niveau de classe ciblé et l’approche de l’échéance du Baccalauréat peuvent, eux, être à l’origine de ce constat.

 

article suivant



retour au sommaire

Les Chantiers de Pédagogie Mathématique n°181 juin 2019
La Régionale Île-de-France APMEP, 26 rue Duméril, 75013 PARIS